L’histoire du Château 

L’histoire du château de Quinéville dans sa forme actuelle débute en 1712 avec la construction du nouveau château commendité par Guillaume Dancel sur les voûtes de l’ancienne bâtisse du XIIème et XIIIème siècle qui avait accueilli en 1692 Jacques II Stuart et Marie de Modene, roi et reine d’Angleterre lors de la Bataille de la Hougue.

En 1815, le château et ses terres sont achetés par le comte Louis Dumesnildot qui le restaure et le fait agrémenter du beau fronton nord.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que la propriété appartient à Monsieur de Vallois, le château est réquisionné par l’armée allemande qui y installa son état-major. En 1942, le maréchal Rommel ainsi que Hermann Goering et Joseph Goebbels y firent un séjour lors de l’inspection du mur de l’Atlantique. 

Lors du débarquement, le château fut très endommagé (côté est du château et grand escalier) et les communs incendiés.

En 1976, Madame Lenoir-Lemaire rachète le château et entame une grande campagne de restauration. Afin de financer l’entretien du château, celui-ci devient un hôtel-restaurant.

En 2017, le château est acquis par la Fondation Stiching sous la gouverne de Hans Musegaas. Ce Néerlandais passionné de château qui les gère et les restaure depuis plus de 20 ans apporte un nouveau souffle au Château de Quinéville en le transformant en un lieu de vie.